On ne se le cachera pas, la plupart des gens trouvent que les finances personnelles est un sujet plate. Je l’avoue, c’est loin d’être le sujet le plus sexy sur terre !

Par contre, pourquoi travaillez-vous ? L’argent ? Avoir des choix ? Ne serait-il pas intéressant que celui-ci travaille pour vous ? Pour que cela arrive, il faut lui démontrer un peu d’intérêt, un peu d’amour. Et ça, ça passe par les finances personnelles.

Voici dix des excuses que j’entends souvent :

« Les finances, c’est trop compliqué. »

On ne vous demande pas d’avoir un bac en économies ici. Cependant, avoir les bases est une excellente chose. Il y a moyen de rendre ça simple. Demandez à votre conseiller financier, il est là pour ça, que ce soit pour des suggestions de lectures. expliquer certains concepts ou mettre en place des stratégies faites sur mesure pour vous.

« Je n’ai pas le temps. »

Vous passerez une bonne partie de votre vie à travailler (entre 25 et 35 ans si vous êtes employés). La plupart des gens passent énormément de temps à planifier leurs 2 semaines de vacances, un beau voyage tant attendu ou un achat important. Il est possible de trouver quelques heures au cours d’une année pour s’occuper de ses finances.

Et si trouver du temps pour s’en occuper vous permettait de prendre votre retraite une année plus tôt (ou plus!) ? Prendre plus de vacances (même si c’est à vos frais) ?

« Je n’aime pas ca. »

Aimez-vous l’argent ? Aimez-vous avoir des options ? Juste pour avoir une liberté de choix lorsque surviennent des périodes difficiles ou des décisions compliquées, ça vaut la peine de s’y attarder un peu.

« J’économiserai lorsque j’aurai de l’argent. »

Il y a ce fameux dicton : le temps, c’est de l’argent.

Attendre de ne plus avoir de dettes pour économiser peut vous coûter cher. Quand les enfants seront partis, on me dit souvent. Attendre aussi longtemps est une erreur a éviter. Il y a des stratégies pour y parvenir. Votre conseiller saura vous guider selon votre situation. Notre travail est d’ailleurs de voir où vous pouvez économiser de l’argent et le mettre à votre service.

« L’État s’occupera de moi à la retraite. »

Demandez à ceux qui ont suivi ce plan comment se passe leur retraite. Prenez l’aide du gouvernement comme un bonus et non votre revenu entier à ce moment-là. Commencez à planifier le plus tôt possible.

money-3046942_640« Seuls les riches peuvent devenir riches. »

Le meilleur allié de l’investissement est le temps. Chaque montant, aussi petit soit-il, compte. Le 2e allié est le taux d’intérêt. Si vous avez un taux d’intérêt équivalent au coût de la vie, ça se peut que ce soit décourageant.

« Je vais commencer à économiser quand je gagnerai X. »

J’ai commencé à mettre de l’argent de côté alors que j’étais paumée à l’université. Je mettais ce que je pouvais me permettre. Mon seul regret (même si je suis fière du montant accumulé à ce jour) est de ne pas en avoir mis davantage.

C’est une question de priorités.

« J’ai besoin de plus d’argent. »

Faux.

Avez-vous déjà surveiller vos dépenses ? Faire un budget et le respecter est primordial. Il faut savoir les rentrées et les sorties d’argent. Pas l’activité la plus agréable, mais faire face à la réalité sauve bien des maux de tête en cours de route pour les années suivantes.

« Avoir des dettes, c’est normal. »

Disons que la société de consommation s’arrange pour ça semble normal.

Si vous achetez une télévision que vous aurez payé trois fois une fois le dernier paiement effectué, est-ce vraiment une bonne dette ? Vous aurez alors un bien qui aura perdu de sa valeur et qui ne vous rapportera rien.

Il en va de même si vous « remboursez » le solde de votre carte de crédit à la fin de chaque mois. Quand c’est rendu une habitude, c’est dangereux. Il faut aussi mettre de l’argent de côté.

Certaines dettes sont de bonnes dettes, comme une maison ou un emprunt pour ses REER. Demandez à votre conseiller la meilleure stratégie pour vous, il saura vous guider dans la bonne direction.

« De toute façon, je serai mort(e) à la retraite. »

Au risque de vous décevoir, vous avez 95 % de chance de vous rendre à la retraite et de vivre assez longtemps. Mieux vaut planifier vos dernières vacances, car elles vont sûrement durer quelques (dizaines) années.

En finances, l’ignorance coûte cher. Mieux vaut y consacrer quelques heures par année plutôt que de se retrouver dans des situations décourageantes. S’asseoir avec un conseiller financier est un excellent point de départ.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s