Malgré un bas taux de chômage et une augmentation du salaire minimum, les Américains n’épargnent pas vraiment. Selon une étude de Banrate.com, 20 % des Américains n’épargnent rien, et même ceux qui épargnent n’épargnent pas beaucoup.

Seulement 16 % des répondants avouent mettre plus de 15 % de côté, le pourcentage recommandé par les experts. Un quart des répondants disent épargner entre 6 à 10 % de leurs revenus et 21 % ne mettent pas plus de 5 % de côté.

À ce rythme-là, beaucoup de gens risquent d’avoir une mauvaise surprise une fois à la retraite, prévient Bankrate.

construction-646914_640“Avec un pourcentage important de travailleurs qui n’épargnent rien pour leur retraite, il est presque assuré qu’ils ne pourront parer à une dépense imprévue ou financer leurs vieux jours,” explique Mark Hamrick, analyste économique principal chez Bankrate. “Ceci équivaut à un échec financier.”

L’économie est peut-être prospère en ce moment, mais ce n’est pas éternel. “La fête prendra fin un jour et c’est à ce moment-là que les employeurs congédieront certains de leurs employés,” l’étude explique.

En fait, Bankrate estime que la moitié des Américains ne pourront maintenant leur rythme de vie actuel une fois à la retraite. Un rapport de GoBankingRates pointe dans la même direction : plus de 40 % des Américains ont moins de 10 000 $ une fois arrivés à la retraite.

Qu’est-ce qui les empêche d’épargner ? Les dépenses courantes arrivent en première place à 39 %. Un 16 % avoue que leur travail n’est pas suffisant pour pouvoir épargner, ce qui sous-entend que les salaires ne sont pas assez élevés.

“Un Américain moyen possède moins de 5 000 $ de liquidité dans son compte, le quart du montant recommandé, et ceux âgés entre 55 et 64 ans qui ont de l’épargne pour leur retraite ont environ 120 000 $, ce qui ne durera pas longtemps en l’absence de chèques de paye,” l’étude révèle.

Pourtant, épargner pour la retraite n’a pas besoin d’être difficile. Les gens qui désirent réduire leurs dépenses peuvent songer à avoir une maison plus petite, prioriser les spéciaux en faisant l’épicerie ou de faire une priorité l’élimination des dettes.

freelance-1989333_640Ceux qui sont capables de prendre une charge additionnelle de travail peuvent louer les chambres libres dans leurs maisons, revendre des objets en ligne ou prendre des projets à la pige afin de gagner plus.

Article original ici.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s