baby-2416718_640L’arrivée d’un nouveau-né n’est pas donnée. Selon le dernier article publié en 2015 (“Cost of Raising a Child Report”) par le Département de l’agriculture des États-Unis, une famille de la classe moyenne dépense environ 12 980 $ chaque année pour leurs enfants.

Se préparer est un élément clé afin de bien gérer les besoins d’un nouvel enfant, il y a toujours des coûts inconnus qui peuvent faire paniquer même les parents les plus consciencieux de leurs budgets. Cependant, une bonne planification financière et un excellent plan d’épargne apporteront une paix d’esprit aux nouveaux parents, en ayant au moins un élément sous contrôle… leurs finances !

En gardant ça en tête, voici quelques stratégies à mettre en pratique afin de bien budgéter l’arrivée de votre enfant.

ducks-1426008_6401. Traquez chaque dollar. Il est facile de penser aux couches et débarbouillettes, mais il y a certains coûts moins évidents qui peuvent faire exploser un budget, comme les frais de garderie ou les restaurants. C’est pourquoi il est primordial de couper dans les dépenses inutiles afin de se donner un petit coussin financier d’extra pour faire face à celles qu’on ne peut prédire.

De plus, en sachant exactement où va l’argent, il est plus évident de voir où vous dépenser trop et de réduire les dépenses dans les catégories plus superflues. De cette façon, vous pouvez redistribuer l’argent là où il sera le plus utile.

Si vous êtes tentés d’acheter une maison ou une voiture plus grande afin de faire plus de place pour votre nouveau petit trésor, pensez-y à deux fois. Dépenser plus pour les dépenses courantes limitera les finances de la maison et sera une cause additionnelle de stress, dit Ashleigh Allman, fondatrice et bloggueuse de SmartCentsMom.com. Elle recommande plutôt de réduire de taille (maison, voiture, etc.) afin de vous donner plus de jeu dans votre budget pour les dépenses à venir, en plus de diminuer votre stress.

2. Préparez votre baisse de revenu.  Donnez-vous le temps de mettre un plan en place afin de ne pas vous retrouvez dans le trouble avec une baisse de revenu. Êtes-vous employés ou travailleurs autonomes ? Avez-vous un compte d’épargne destiné à cette baisse de revenu ? Étudiez vos chiffres et planifiez vos stratégies face aux changements qui s’en viennent.

3. Vérifiez vos options quand à la garderie. Certaines coûtent plus cher que d’autres et, parfois (souvent), les listes d’attente sont longues. C’est pourquoi mieux vaut ne pas remettre à plus tard ce détail important. Il aura un impact non négligeable sur votre budget. De plus, en attendant trop, vos options seront limitées, avec les choix les moins attrayants qui seront encore disponibles.

4. N’achetez pas trop d’affaires de bébé. Bien des nouveaux parents achètent mille et une choses en pensant que cela leur facilitera la vie, comme des gadgets dispendieux qui promettent d’aider les enfants à mieux dormir ou des jeux qui les distrairont pendant des heures. La plupart du temps, ces gadgets sont une perte d’argent. Kayla O’Neill, la blogueuse de arentingExperttoMom.com, dit que les bébés ont besoin de peu pour bien se développer. “Laisser du temps aux enfants pour jouer, à plat ventre ou autre, et explorer à partir du plancher est une des meilleures façons, et des moins coûteuses, d’encourager les enfants à développer de nouvelles habiletés,” explique-t-elle. De plus, ajoute-t-elle, vous ne savez pas encore ce que le bébé préférera. Attendez donc avant d’acheter ce qui n’est pas nécéssaire.

En ce qui concerne les essentiels, comme un berceau, une poussette ou un siège d’auto, essayez de trouver des solutions pour réduire la facture, comme emprunter à des membres de la famille ou des amis, ou encore aller dans le seconde main. Une autre façon est de se donner beaucoup de temps et d’étaler les achats sur plusieurs mois. Comme ça, votre budget n’en sera pas affecté d’un seul coup.

chicken-2997406_6405. Planifiez vos repas. La nourriture, ça coûte cher. Comme les nouveaux parents ont souvent moins de temps et d’énergie pour cuisiner la plupart des soirs, c’est une excellente idée d’en préparer d’avance, de faire des grosses quantités. Vous aurez toujours quelque chose à réchauffer si vous êtes mal pris.

Selon Alli Wittbold, co-fondatrice et blogueuse de MomSmartNotHard.com, ça permet de sauver énormément de temps en soirée, ce qui permet de passer plus de temps en famille et avec le bébé.

Pour ceux qui ne savent pas trop par où commencer, il existe des services de planification de repas abordables, comme les sites eMeals.com et The Fresh20.

6. N’attendez pas pour investir pour ses études. Si vous désirez contribuer à ses études, commencez à planifier dès sa naissance. Plus vous attendez, plus vous devrez en mettre de côté à chaque mois, et la différence peut être des centaines ou des milliers de dollars. En épargnant de petits montants dès le début, vous en aurez assez pour couvrir plusieurs dépenses lorsque votre enfant sera rendu au cégep, ce qui réduira votre niveau de stress et épargnera votre budget rendus à cette étape.

Un autre truc est de suggérer aux grands-parents et aux membres de la famille d’investir dans son REEE au lieu d’acheter des jouets ou d’autres cadeaux pour les anniversaires, la remise de diplôme ou les autres jours de fêtes.

https://money.usnews.com/money/personal-finance/family-finance/articles/2018-10-11/7-budgeting-tips-for-new-parents

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s