graduation-2433485_640Si vous faites parti du club des adultes endettés avec un diplôme universitaire, rassurez-vous, vous n’êtes pas seul. Il y a maintenant 70 % des étudiants avec des prêts et la dette moyenne de quelqu’un qui obtient son diplôme frôle les 30 000 $, en prêts privés et fédéraux.1

Et bien que de commencer la vie avec autant de dettes peut être décourageant, (une étude récente a démontré que plus du tier des diplômés avec des prêts regrettent d’en avoir pris)2 il y a des façons de rester optimiste envers l’avenir.

Voici 3 façons de reprendre vos dettes en mains :

1. Faites une demande de remboursement basée sur votre revenu. Contactez votre prêteur et demandez-lui s’il est possible de payer un montant mensuel fixe basé sur votre revenu annuel. Cela peut vous permettre de respirer mieux et de vous donner la possibilité de mettre en place un plan pour vous débarrassez de vos dettes plus rapidement.

Sur une note personnelle, lorsque fut venu le temps de rembourser mon prêt étudiant, j’ai appelé au bon endroit environ 2 mois après mon dernier examen (et non 6 mois après l’obtention de mon diplôme). J’ai demandé à l’employée de me calculer combien de temps ça prendrait si je remboursais à la semaine, aux 2 semaines ou au mois (je vous jure que le femme au bout du téléphone n’avait pas dû se faire souvent poser la question parce que son ton de voix me donnait l’impression d’être une extraterrestre !). Vous seriez surpris à quel point le temps de remboursement peut être écourté quand vous payer aux 2 semaines au lieu de chaque mois (même chose pour tout en fait, il y a plus de 2 semaines dans une année que de mois).

2. Vérifiez si vous êtes éligibles à une exonération du remboursement des prêts étudiants. Certains prêts étudiants, tout dépendamment du secteur, qui peuvent faire partis du programme d’exonération. Il s’agit surtout des secteurs où vous travaillez avec le public, comme en éducation, au gouvernement, les organisations à but non lucratif, en médecine, etc. Il existe aussi certains programmes pour ceux ayant un handicap à long terme ou pour ceux qui ne peuvent pas travailler. (Cela varie selon le pays et la province.)

success-2697951_6403. Considérez l’entrepreunariat avec un système éprouvé. Bien qu’il n’est pas idéal pour une personne ayant des prêts étudiants de se lancer en affaires à cause des risques et des coûts qui y sont reliés, trouver l’opportunité parfaite dans une entreprise bien établie, où il y a place pour des promotions, peut être une solution pour gagner un peu plus d’argent (qui servira à payer les dettes plus vite ou pour d’autres objectifs financiers). Par exemple, Primerica* offre ce genre d’opportunité à temps partiel.

Article anglais original ici.

Références (an anglais):

  1. StudentLoanHero.com, “A Look at the Shocking Student Loan Statistics for 2019,” February 4, 2019
  2. USAToday.com, “Millennial Money: Why Young Adults Still Need Support Parents,” April 18, 2019

*Primerica Representatives are independent contractors and are not employees of Primerica. In Canada, the part-time opportunity may be subject to certain restrictions, depending on your occupation.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s