La plupart des gens commencent l’année avec la résolution de moins dépenser et d’économiser plus. C’est plus facile à dire qu’à faire.

Malgré une augmentation constante des revenus au cours de la dernière décennie, les dépenses des ménages n’a fait qu’augmenter, des recherches récentes démontrent.

Un sondage de la CNBC a démontré que 21 % des Américains disent avoir augmenté leurs dépenses l’année passée. La majorité n’ont pas donné de raison et seulement 22 % de ceux qui ont dit dépenser plus ont avoué que c’est parce qu’ils ont eu un nouvel emploi ou un travail plus payant.

Cela a pour effet que les familles ont peu de jeu avec leur budget… Seulement 40 % des Américains sont en mesure de pouvoir couvrir un imprévu de 1 000 $ avec leur fond d’urgence, comme une réparation de voiture, explique un sondage du site de finances personnelles Bankrate.

Cependant, alimenté par 10 années d’expansion, 2020 peut être différent. Voici comment y parvenir :

Étape 1 : Classez vos dépenses en ordre de priorité

La plupart des experts commencent par faire la différence entre les dépenses fixes et celles discrétionnaires.

Afin d’y arriver, commencez par traquer ce sur quoi vous dépensez votre argent et ensuite, faites une liste de ce qui est mensuel, récurrent et ce qui arrive une fois par année et classez-les en ordre d’importance.

netflix-4011345_640Mettez les essentiels dont vous avez “besoin” en haut de la liste, ce que vous ne pouvez vivre sans, comme un toit, de la nourriture, les moyens de transport et les frais de garderie.

Puis déterminer les économies pour les urgences et la retraite, suivis des “désirs,” ou les choses non-essentielles, ce qui peut inclure les restaurants ou les sites de streaming comme Netflix.

Étape 2 : Remettez en question chaque dépense

Retournez à votre liste et remettez en question chaque sortie d’argent. Considérez ce que vous payez et savoir si vous pourriez payez moins ou simplement l’éliminer.

Cela inclut tous les services d’abonnement que vous utilisez, comme l’abonnement au gym qui peut être assez dispendieux. Si vous ne l’utilisez pas, ne l’achetez pas.

De plus, il est parfois possible de négocier les tarifs de dépenses récurrentes. Cela peut occasionner des économies substantielles.

Par exemple, il est possible de faire de belles économies pour les bons conducteurs en comparant les assurances de voiture. Certains peuvent passer à côté d’une économie de 416,52 $ par an, selon une analyse de NerdWallet.

Étape 3 : Éliminez quelques “désirs”

Une fois votre liste complétée, commencez par éliminer certaines dépenses que vous aimez et voulez, mais dont vous n’avez pas besoin… du moins, temporairement.

Cela peut inclure de prendre le transport en commun au lieu d’Uber ou de faire du covoiturage ou cuisiner et manger des viandes froides au lieu d’aller au restaurant.

Le planificateur financier agréé Tom Watts, président et agent principal de l’information chez Watts Capital à New York, recommande de commencer avec de petits objectifs, comme de respecter son budget pendant une journée ou une semaine, et de se récompenser avec quelque chose qui ne coûte pas grand chose, comme un appel de 30 minutes à un ami de longue date.

Étape 4 : Freinez vos achats impulsifs

Les achats impulsifs, ou ce que Watts appelle “les achats Amazon,” est souvent le pire ennemi d’un budget. Une façon rapide de contrôler ça est de débarquer des réseaux sociaux ou d’en limiter l’usage.

Environ 63 % des milléniaux croient que les réseaux sociaux ont une influence négative sur la santé de leurs finances, selon une étude sur les finances des milléniaux faite par Fidelity, qui a consulté plus de 2 000 adultes âgés entre 22 et 27 ans.

Plus de la moitié des milléniaux ont dépensé plus que prévu sur des produits vus sur les fils d’actualité des réseaux sociaux, selon une étude indépendante de Allianz Life Insurance Company of North America.

De plus, presque 40 % des jeunes adultes disent avoir dépensé de l’argent qu’ils n’avaient pas, les enfonçant ainsi dans l’endettement, afin d’avoir le même rythme de vie que leurs pairs, selon un autre rapport de Credit Karma.

Christopher Tracy, président de l’application sur le budget Mvelops, recommande également d’enlever de sur Internet l’information reliée à vos cartes de crédit afin de réduire l’envie de dépenser, de limiter le temps passé quotidiennement sur les réseaux sociaux et d’arrêter de suivre les gens ou les magasins qui ont tendance à déclencher votre côté dépensier.

Étape 5 : Faites un régime monétaire

money-1604921_640Appelez ça un régime monétaire et tenez-vous à ces quelques changements de style de vie qui vous aideront à économiser des milliers de dollars au cours de l’année.

Pour ceux qui éprouvent de la difficulté à s’en tenir à un budget, n’utilisez que la carte de débit pour le mois.

Rangez vos cartes de crédit dans un tiroir et promettez-vous de ne dépenser que l’argent que vous avez entre vos mains pour les prochaines semaines.

Si vous devez mettre un achat sur la carte de crédit dont vous ne serez pas en mesure de payer le solde au complet à la fin du mois, vous ne devriez pas l’acheter.

Article original anglais ici.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s