youtuber-2838945_640Les milléniaux ont eu leur lot de défis financiers.

Beaucoup sont entrés sur le marché du travail avec peu de prospects lors de la récession. Certains ont des prêts étudiants équivalant au montant d’une hypothèque. D’autres essaient en vain d’acheter leur première maison dans un marché peu favorable aux acheteurs.

Alors que beaucoup approchent la quarantaine, les milléniaux sont prêts à partager leurs trucs financiers accumulés lors de la dernière décennie à ceux qui les suivent : la Génération Z.

Leur Top 5 de conseils financiers, selon un sondage de la New York Life, est simple, mais efficace afin de bâtir sa sécurité financière, Brian Madgett explique, directeur de l’éducation des consommateurs chez New York Life.

“Ce que j’observe est en train de bâtir les bases des finances,” dit-il. “C’est la fondation pour tout ce qui arrivera dans votre vie.”

Conseil #1 : Vivre selon ses moyens

Cela est plus facile à dire qu’à faire, surtout avec les frais d’études, de santé et de logement en hausse, autant en location qu’en devenant propriétaire.

Cependant, respecter son revenu est primordial si on veut épargner pour des buts à long terme, et 78 % des milléniaux avouent que ce conseil a eu le plus d’impact sur leurs vies financières.

Une grosse partie de votre revenu est destiné à des dépenses spécifiques, comme les nécessités de base. Il faut aussi résister à utiliser les cartes de crédit pour des choses amusantes que vous ne pouvez vous permettre, comme des vacances.

“Les gens en vacances qui sont les plus heureux sont ceux qui les ont planifié, budgété et qui ont économisé en conséquence avant de partir,” Brian explique.

Conseil #2 : Avoir un budget et le respecter autant que possible

Plus du 3/4 des milléniaux disent que ce conseil a aussi eu beaucoup d’impact dans leur vie. Thomas Blake l’a pris à coeur.

Ce jeune Torontois de 22 ans s’assoie à chaque semaine, sort ses factures et rentre les montants dans un fichier Excel.

C’est plus rudimentaire que bien des applications de budget disponibles, mais le gestionnaire d’annonces numériques confie que le simple geste de tout enregistrer manuellement lui permet de contrôler ses dépenses.

receipts-1372960_640“Il y a quelque chose de honteux à recevoir une facture pour un truc que vous n’auriez pas dû acheter, qui se répète quand vous devez rentrer le montant dans votre fichier Excel,” avoue-t-il. “Cela vous force à arrêter et à réfléchir : ‘Comment vais-je me sentir dans une semaine lorsque je devrai mettre ce montant dans mon fichier ?'”

Son budget lui donne aussi une bonne idée où son argent s’en va et où il doit réduire. Avant, il ne faisait que deviner.

“Mes estimations dépassaient de 40 % à 50 % mon budget,” raconte-t-il.

Conseil #3 : Avoir un fond d’urgence

Tout ce qu’il faut est un imprévu pour déséquilibrer vos finances, surtout si vous n’avez rien de côté pour les urgences. Et les urgences ne sont pas rares, Riana O’Keefe, une enseignante suppléante de Des Moines en Iowa, explique.

Au cours des 5 dernières années, nous avons épargné et dépensé 10 000 $ de notre fond d’urgence 3 fois,” la milléniale confie. Elle a utilisé cet argent pour une opération d’urgence pour son chat, après que celui-ci ait avalé un élastique à cheveux. Une autre fois fut pour remplacer les amortisseurs de sa voiture.

“Quand tout ça arrive le même mois, ça peut être un coup dur,” dit-elle. “Votre voiture aura besoin de réparations. Votre animal mangera quelque chose qu’il n’aurait pas dû, et vos enfants aussi.”

C’est pour ça qu’environ le 2/3 des milléniaux avouent que c’est un de leur conseil les plus important.

L’objectif est d’épargner environ 6 mois de vos dépenses fixes. Ça peut sembler beaucoup et impossible à accumuler. Commencez petit, afin d’avoir assez dans votre compte pour un petit imprévu.

Conseil #4 : Résister à augmenter son mode de vie

Obtenir une augmentation ou un bonus peut ressembler à un cadeau de fête. Mais, au lieu de tout flamber et de vivre “avec style,” épargnez-en donc un certain montant pour votre fond d’urgence ou pour rembourser une dette.

Selon un sondage de New York Life, presque deux milléniaux sur trois confient épargner une partie de leur augmentation plutôt que de l’investir dans leur mode de vie.

Considérez une augmentation de 10 %.

“C’est une excellente augmentation, mais vous seriez sûrement tout aussi excité si elle était de 5 %.” Vous pourriez donc en mettre la moitié en épargne et l’autre moitié pour vous gâter.

Conseil #5 : Rembourser son solde de carte de crédit à chaque mois

Si vous ne vivez pas au dessus de vos moyens, que vous respectez votre budget et que vous n’augmentez pas votre style de vie, vous pouvez facilement rembourser vos cartes de crédit à chaque mois. Si vous ne le faites pas, vous finirez par payer beaucoup en intérêt et votre soirée à 100 $ vous coûtera 17 % de plus.

credit-card-851506_640Rembourser au complet a un très grand impact, selon 62 % des milléniaux ayant répondu au sondage.

Riana n’utilise que rarement une carte de crédit maintenant, mais elle rembourse automatiquement le tout à la fin du mois. Elle se souvient encore des erreurs commises il y a presque 10 ans.

“J’ai encore des dettes qui datent de mes 26 ans,” avoue-t-elle.”

Article original anglais ici.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s