vases-3949946_640Savoir où va votre argent peut être la clé pour alléger votre anxiété en ce qui concerne le remboursement de vos dettes, augmenter vos épargnes ou de pouvoir parer à des dépenses imprévues.

Plus du 3/4 des adultes américains sont au prise avec un stress financier, selon un nouveau sondage de la National Endowment for Financial Education, et même de ceux ayant pris des résolutions en 2020, seulement 4 sur 10 disent que d’avoir et suivre un budget est une priorité.

“Même en période d’économie prospère, plus de la moitié des Américains disent vivre d’une paie à l’autre à cause de leur endettement, des dépenses des ménages et des défis du marché du travail,” explique Billy Hensley, président et PDG de NEFE. Et si une situation complexe se pointe, il leur est difficile de l’éviter.

L’année dernière, 72 % des adultes américains ont dû faire face à des dépenses imprévues et des ennuis financiers, un sondage de NEFE démontre, et ceux-ci sont divisés entre les payer avec de l’argent comptant, une carte de crédit et leur fond d’urgence. Finalement, peu d’entre eux ont un budget ou un plan.

Voici quelques trucs pour savoir où va votre argent et où il devrait aller cette année.

1. Connaissez votre valeur nette

La meilleure façon de connaître votre situation financière actuelle est de savoir ce que vous avez et ce que vous devez. La différence entre les deux vous donnera votre valeur nette.

Afin de déterminer votre valeur nette, additionnez tous vos actifs, incluant l’argent comptant, vos investissements pour la retraite, les épargnes pour les études, votre maison, vos voitures, vos propriétés et autres biens de valeur, comme les oeuvres d’art et les bijoux. Ensuite soustrayez de ce montant ce que vous devez, comme vos passifs et vos dettes à long terme, comme l’hypothèque ou les prêts étudiants ainsi que les cartes de crédits non payées et tous les autres prêts personnels. Puis utilisez la feuille de calcul de la valeur nette pour savoir précisément votre santé financière.

Si votre valeur nette est positive, ne soyez pas trop confiants. S’assurer que ça reste ainsi va demander de la discipline. Et si votre valeur nette est négative, ne paniquez pas. C’est votre situation actuelle, mais cela n’a pas à être votre avenir financier. Vous allez peut-être devoir travailler plus fort à limiter vos dépenses, à économiser plus et à rembourser vos dettes.

2. Créez un budget simple

checklist-1622517_640Un budget n’est qu’une liste. Mais c’est une liste puissante qui peut vous aider à rester concentré sur vos objectifs financiers, que ce soit de dépenser plus intelligemment ou de rembourser votre prêt étudiant ou vos dettes, ou encore d’épargner pour un fond d’urgence à court terme ou investir pour votre retraite.

Commencez à l’ancienne, avec papier et crayon, et faites une liste de l’argent que vous gagnez (votre revenu) et de l’argent qui sort (vos dépenses) au cours du ou des derniers mois. La période des fêtes peut augmenter vos dépenses, alors peut-être observer plutôt octobre, novembre et décembre.

Faites une liste sur papier de tout ce qui rentre à chaque mois. Toutes vos payes, vos revenus supplémentaires, la pension alimentaire ou les allocations familiales ainsi que toutes formes de revenus d’investissement.

Sur une autre feuille, listez vos dépenses. Le plus difficile dans un budget est de traquer toutes ses dépenses. Commencez par les plus grosses : le loyer ou l’hypothèque, les paiements de voiture ou de transport, les frais de garde, les services de base, l’épicerie, les dettes que vous avez. Les dépenses de base devraient être en haut de la liste.

Ensuite, comptabilisez ce qui n’est pas essentiel. Cela devrait inclure tout ce que vous dépensez qui vous aimez, mais qui n’est pas nécessaire : les restaurants, les divertissements, cette nouvelle paire de souliers, etc. Vous récompensez est excellent ! Mais gardez ça dans votre budget.

Et n’oubliez pas les épargnes pour les jours plus difficiles. Faites du “payez-vous en premier” une priorité en contribuant à vos épargnes. Vous devriez l’avoir inclus dans votre budget.

Faire un budget n’a pas à être compliqué. Vous devez simplement le faire. Vous pouvez consulter un planificateur de budget ici. Il existe des applications de budget, comme Mint et Pocketguard, que vous pouvez avoir sur votre cellulaire, en plus de Microsoft Excel et d’autres logiciels de feuilles de calcul qui peuvent vous venir en aide. Mais si c’est votre première fois ou que vous faites un nouveau budget, prenez le temps de le coucher sur papier. Cela vous forcera à analyser où va votre argent.

3. Utilisez cette stratégie pour vivre selon vos moyens

Cela veut dire de respecter votre budget. Avoir une application de budget sur votre cellulaire, en plus de celle de votre banque, devrait rendre le tout plus facile. Mais ils ne restent que des outils, il faut aussi une stratégie.

Si vous avez tendance à perdre le fil de vos dépenses, vous pouvez utiliser ce qui est connue comme La Solution 60 %, une façon simple et efficace de budgéter. Il y a plus de 10 ans déjà, j’ai lu un article du journaliste financier Richard Jenkins qui expliquait comment ce dernier utilisait cette stratégie. Je l’ai adoptée pour les finances de ma propre famille. Sauf quelques exceptions ici et là, ce fut un excellent guide.

Voici comment cela fonctionne : limitez vos dépenses fixes, ce qui est essentiel, à 60 % de votre revenu. Cela inclut la nourriture et les vêtements, les dépenses du foyer, les primes d’assurance, les factures récurrentes (cartes de crédit, prêts étudiants, paiements de voiture) et toutes les taxes (incluant l’impôt foncier et l’impôt sur le revenu). Si vos dépenses fixes dépassent 60 % de votre revenu, vous devrez les diminuer.

Commencez petit avec des objectifs atteignables, afin de ne pas vous décourager.

retirement-3585585_640Le 40 % restant sera divisé en quatre : 10 % pour votre retraite, 10 % pour les épargnes à long terme (comme pour la mise de fond pour l’achat d’une maison ou les épargnes pour les études – de l’argent que vous ne verrez pas avant plusieurs années), 10 % pour l’épargne à court terme (comme pour un fond d’urgence ou des dépenses irrégulières) et 10 % pour le plaisir. Le dernier peut être n’importe quoi : voyager, les divertissements, manger au restaurant, etc.

S’en tenir à La Solution 60 % n’est pas pour tous, mais ça vous donne un chiffre, un objectif. Vous ne l’atteindrez peut-être pas tout de suite, mais c’est un départ.

“Considérez commencer petit avec des objectifs atteignables pour ne pas vous décourager,” Billy Hensley de chez NEFE insiste.

C’est ce qu’il faut pour remettre vos finances sur le droit chemin. Commencez par savoir où votre argent est aller ces derniers mois et faites-vous un budget réaliste pour savoir où vous allez en 2020.

Article original anglais ici.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s